sto.jpgComprenez donc que Sarkozy veut encore réduire les impôts et diverses charges sociales. Autrement dit,la droite prépare un paquet fiscal en faveur des entreprises.

Depuis trente ans à chaque loi de finances, ces dernières ont vu leurs charges sociales se réduire et reçu diverses aides des pouvoirs publics. En contrepartie, elles ont de moins en moins contribué à financer la sécu, les retraites et l'assurance chômage.

La caisse noire Le lobbying du medef est particulièrement impressionnant, que ce soit dans les médias traditionnels ou auprès des partis de la droite traditionnelle pour imposer peu à peu ses idées et ses "réformes"...

Notre omniprésident a ajouté d'ailleurs qu'il présenterait à l'encontre des chômeurs ayant refusé deux offres d'emploi :

des procédures et des sanctions, à la fois plus efficaces, plus fermes et plus justes

Pour Sarko,la démonstration est simple : chômeur = feignant = parasite vivant sur le dos de la société = coupable !

Pour lui, les chômeurs sont responsables du manque de compétitivité des entreprises, des déficits budgétaires, et sans doute de la baisse du pouvoir d'achat... Un raisonnement simpliste de droite.

Taper sur les chômeurs, c'est politiquement très bas. Cela démontre aussi que la société du plein emploi que tente de nous imposer le couple Sarkozy - Fillon est celle de la précarité sociale.

La France d'après sera la France de la précarité sociale généralisée.

Malheur à celles et ceux qui n'auront pas fait les bonnes études, bénéficié des bons réseaux sociaux ou échappé à un plan social de licenciements.

Chômeuse - chômeur : au bout de 2 refus, ce sera le travail obligatoire !

Deux refus de boulot de merde entraîneront la suppression de tes allocs ou de ton RMI. Pour survivre, il te faudra cumuler plusieurs jobs à temps partiel et mal payés... Travailler plus pour survivre !

Tu as cru en Martin Hirsch et à son RSA (revenu de solidarité activité) ?

En ces temps de disette budgétaire et de néo-libéralisme, Sarkozy préfère le travail obligatoire pour tous, surtout pour les chômeurs !

Décidément, la France s'atlantise dans tous les sens du terme...