detresse.sociale.jpg

On sait depuis longtemps que les sondages polluent le débat public... Des sondages, est-ce un hasard, certifiés Parisot et Bolloré...

Le plus grave, c'est que des politiciens très médiatiques se laissent aller à les commenter... et à orienter leurs faits et discours en fonction desdits sondages... On n'est pas loin de la manipulation.

Ceux-ci sont plutôt mauvais pour le parti socialiste... Il y aurait le feu dans la vieille maison.

Depuis leur représentation au cirque d'hiver, nos socialistes ont changé de discours... Aubry, Peillon et compagnie nous parlent du vote utile !

Hum, voilà un discours qu'il est beau et nouveau ! Vachement mobilisateur !

Je crois qu'une bonne partie des citoyen-ne-s en ont ras la casquette de ce discours qui essaie de culpabiliser...

Faut plus boire, manger, baiser, fumer... Faut voter utile nous dit le PS !

Sauf qu'il s'agit d'une élection au scrutin proportionnel, donc aucune voix ne se perd...

Et puis même...

Au lieu de parler de vote utile, le PS devrait parler de la situation sociale, de son programme pour les européennes...

Il y a une certaine détresse sociale...

Le PS devrait également rendre compte de l'action de ses députés...

Quid du grand marché néo-libéral transatlantique ?

Du vote en faveur de la libéralisation du marché de l'électricité et du gaz ?.

Et, puis dernièrement, Valls et Hollande ont eu des déclarations troublantes à l'égard de Bayrou et de son MoDem...

Les socialistes sont tentés par le MoDem et ils votent avec la droite au parlement européen des directives néo-libérales ? Ils ne croient plus à la régulation,à la planification, à la transformation sociale... Ils votent le traité de Lisbonne ?

Que le PS assume ses choix...

Nous, ce sera Front de gauche .