resistance.jpg

La démocratie dans les pays de l'Union européenne est une sorte de théâtre médiatique à base de propagande et de divertissement qui continue hélas à faire illusion. [1] Certes, des élections sont régulièrement organisées, mais sitôt terminées, les citoyens sont traités en sujets...

Le bipartisme permet seulement l'alternance politique entre une droite néo-libérale et une social-démocratie social-libérale. Les deux piliers du système défendent la même vision du monde et de l'Union européenne comme l'ont démontré le Traité de Lisbonne, le grand marché transatlantique, ou le contrôle budgétaire par une commission Théodule.

revolution.jpg

Dès lors, on ne s'étonne pas que la première secrétaire du PS appuie sans réserve la candidature de Christine Lagarde au FMI. [2]. Parce que voyez-vous, pour nos amis "socialistes" la politique se réduit à une question de "compétences", notamment en matière économique. Toute autre question est donc accessoire... comme heu et bien heu la justice sociale ! [3]

Ce contexte "adémocratique" permet à l'oligarchie de poursuivre sa politique de classe d'inspiration néo-libérale ! Les maigres droits sociaux arrachés au patronat par le mouvement ouvrier doivent tous y passer : services publics, entreprises publiques, salaires indexés sur l'inflation, santé publique, éducation publique !

La social-technocratie démocratie en Grèce ou en Espagne applique avec enthousiasme les politiques les plus dures pour les classes populaires et moyennes. A côté, le sarkozisme est quasiment une oasis sociale ! [4]

message.jpg

L'exemple grec est... exemplaire ! Depuis un an, le plan dit de sauvegarde - cynique oxymore de le novlangue néo-libérale - du FMI et de l'UE a produit les effets escomptés : le pays encore plus endetté emprunte à des taux plus usuriers que l'année dernière ! Les banques se gavent ! Que la fête continue !

Le gouvernement "socialiste" a quasiment tout vendu ! Le prochain plan devrait arracher les derniers droits qui restent au peuple grec ! Après la retraite à l'âge à 67 ans, les baisses de salaires, peut-être va-t-il rétablir l'esclavage ? [5] Des mesures "courageuses" qui seront saluées par l'internationale socialiste et le PSE !

Mascarade, cynisme, injustice sociale et propagande...

L'UE est un étrange espace politique où les tortionnaires (l'oligarchie et ses serviteurs zélés) s'attribuent les plus grandes vertus, le courage notamment, tandis que leurs victimes sont qualifiées d'assistés et de voleurs ! [6]

Aussi, combien de temps les européens supporteront-ils un système politique qui interdit toute alternative politique et toute justice sociale ? [7]

Notes

[1] satires et contusions - "PUERTA DEL SOL" CONTRE LE SYSTEME POLITIQUE..

[2] Ruminances - Lagarde-à-vous !

[3] Variae - Si tu ne viens pas à Lagarde, on fera venir Lagarde à toi

[4] le grumeau - mon beauf défend ses acquis sociaux

[5] un peu d'anticipation grâce au talent de cuicui l'oiseau - La balade de Zorba le Grec, esclave économique non consentant de l'an 2027.

[6] adabiatisme politique - fainéants d'assistés

[7] Romain Jammes - PREND LA RUE : des nouvelles de Bastille…