fermeture4514.jpg

Le patronat, les lobbiystes de tous poils et les médias dominants ne se sont pas faits prier.

Ainsi, Christophe Cuvillier, PDG du groupe Unibail-Rodamco, est favorable à la banalisation du travail dominical dans la région parisienne (vidéo, à 5'09) Mais rassurez-vous sur la base du volontariat et du salaire doublé après un fructueux dialogue social... Il ne nous a jamais échappé que le patronat, en l'occurrence celui de la grande distribution est particulièrement généreux et humaniste avec ses salariés qui sont considérés comme de véritables privilégiés, voire des nababs comme les hôtesses de caisse ! C'est bien connu !

Autre exemple, ce lobbyiste qui place les musées et les magasins sur le même plan. D'après lui, ces derniers seraient victimes d'une véritable inégalité de traitement ! Je m'étonne encore que ses amis et lui n'aient pas porté cette affaire devant la Cour européenne des droits de l'homme ! J'exagère, il qualifie seulement cette situation de stupide et d'absurde ! Restons mesurés ! Il conseille au très socialiste Fabius de transférer au représentant de l'Etat la compétence des maires relative aux zones touristiques. Soyons sérieux, la démocratie a des limites !

Dans cette interview de BFMTV, non seulement l'homme-tronc n'interrompt pas le lobbyiste pour pointer les différences majeures majeures entre SE CULTIVER et CONSOMMER, un magasin et un musée, mais il se range carrément à ses côtés, lui servant éhontément la soupe avec l'emploi de l'expression "enchevêtrement de dispositifs" ou la référence objective et neutre à Sarkozy et à son exemple des Champs-Elysées... Vient ensuite le recours aux arguments habituels : les sondages, le volontariat, la valorisation du salaire, et les tour opérateurs qui dirigeraient leurs clients les plus fortunés à Londres pour leurs emplettes dominicales. Sur ce dernier point, le lobbyiste est contraint de modérer la fougue du "journaliste" entre guillemets afin que l'ensemble conserve les apparences d'une émission d'information...

Bref, les salariés savent à quoi s'attendre. Le changement dans le consumérisme et la régression sociale, ça continue sous Hollande, Valls et Fabius !

fermeture140414.jpg