fermeture240814.jpg

Néanmoins, il y a eu quelques fâcheux pour contester sa volonté de banaliser le travail dominical ! Je pourrais citer Laurent Herblay, porte-parole de Nicolas Dupont-Aignan en 2012, qui exprime une position plutôt traditionnelle chez les gaullistes dans L'effarante conversion de Hollande au travail du dimanche...

Ou votre camarade Gérard Filoche avec François Hollande et les ouvertures du dimanche... Je sais que vous l'aimez bien Gérard, il est drôle en parlant de droits sociaux et du travail... de retraite à 60 ans... de 35 heures... de SMIC... Parfois agaçant, mais finalement utile en occupant l'espace politique de la gauche radicale. Et puis surtout, ça ne l'empêche pas de soutenir les candidats socialistes qui soutiennent la politique de Hollande... Un maître de la dialectique ! Un vrai camarade, un militant discipliné !

fermeture24082014.jpg

D'ailleurs, votre université d'été à La Rochelle [1] est fraternitance, camaraderiance et soutienance loyalance à la gouvernance du gouvernement Valls !

Aussi, vous vous régalerez en lisant l'éditorial de Jean-Marc Vittori dans Les Echos :

« François Hollande a souvent paru hésiter. Cette fois-ci, il a choisi un cap. Encore mieux : il a choisi le bon cap (...) »

Et dans son enthousiasme, l'éditocrate ne s'embarrasse pas des circonvolutions verbales qui vous caractérisent au PS :

« Courage aussi de revenir sur les règles du marché du travail, contre les conservatismes puissants de son camp, à propos des seuils sociaux et du travail dominical. Assouplir, alléger, ouvrir, simplifier : tout ça va indubitablement dans le bon sens. »

Pour ce fanatique néolibéral, le courage consiste à détruire les règles et les lois qui protègent les plus faibles, c'est-à-dire les salarié-e-s...

Et d'après lui, ce courage est incarné par Hollande, alors réjouissez-vous camarades socialistes !

fermeture24814.jpg

Note

[1] les 29-31 août, j'anticipe