agriculturecolo.jpg

Certes, certains ne manqueront de souligner qu'il n'est pas issu du courant écologique mais de la social-démocratie productiviste. Or, depuis sa rupture avec le parti socialiste, la question environnementale a pris une place aussi importante et centrale que la question sociale chez lui. L'une ne peut exister sans l'autre et, c'est ce qui est remarquable dans l'avenir en commun.

Par rapport au programme de 2012, l'Humain d'abord, l'articulation des mesures environnementales et sociales est logique et évidente, probablement parce que le programme de la France Insoumise s'appuie sur l'expertise de la société civile, en d'autres termes sur des professionnels du secteur et des militants du monde associatif.

Ainsi, l'avenir en commun compte 11 grands thèmes d'actions pour répondre à l'urgence écologique :

1. La transition écologique, enjeu central (règle verte, planification écologique);

2. Le 100 % d'énergies renouvelables en 2050 (engager dès maintenant la transition au lieu de faire durer des centrales nucléaires en fin de vie et dangereuses);

3. Le plan de rénovation écologique de tout le bâti (isoler au moins 700000 logements par an, lutter contre la précarité énergétique, guichet unique);

4. Le développement des transports publics écologiques et la mobilité individuelle (transport ferroviaire, fin de la concurrence dans le secteur, cabotage maritime, nationalisation des autoroutes);

5. La relocalisation des productions (protectionnisme solidaire par diverses taxes pour privilégier les circuits courts);

6. Le consommer autrement (tarification progressive de l'eau, coopératives de consommation, réduire la part des protéines carnées);

livretseco.jpg

7. La France « Zéro déchet » (recyclage, compostage, etc);

8. Sauver l'écosystème et la biodiversité (refuser la brevetabilité du vivant, les OGM, les pesticides les plus nuisibles,lutter contre l'artificialisation des sols);

9. L'agriculture écologique et paysanne (fin des fermes usines, formation de 300 000 paysans, créer des circuits courts, plafonner les marges de la grande distribution);

10. L'aménagement du territoire par la démocratie et les services publics (fin des grands projets inutiles et de la compétition entre les collectivités, stopper l'étalement urbain et refaire le maillage de transports en commun et de services publics);

11. L'exploitation durable de la forêt française (fin de la marchandisation de la forêt).

En l'occurrence, la politique conduite par Jean-Luc Mélenchon sera en rupture avec les politiques de communication, d'affichage et de saupoudrage de mesures vaguement écolos qui ont été menées jusqu'à présent et que les autres candidats veulent poursuivre.

Le candidat de la France Insoumise place la puissance publique et les acteurs du secteur au cœur du changement via la planification écologique et la règle verte. Des domaines seront sanctuarisés pour échapper au dumping, à la concurrence et à la dictature du temps court du monde de la finance.

Pour aller plus loin, des livrets thématiques (par ex. celui sur les déchets) sont à votre disposition ainsi que l'université populaire consacrée à la planification écologique.

Alors citoyen-ne-s, souhaites-tu encore subir des politiques qui détruisent nos vies et notre environnement avec les Le Pen, Macron et Fillon ou vivre dans une République sociale et écologique avec Mélenchon ?

ecolocandidat.jpg