france.jpg

Cette merveilleuse proposition est la suivante:

« Il s'agit pour chaque Français atteignant la majorité, ou que chaque personne acquérant la nationalité française, de dire, si les circonstances l'exigent, qu'il a bien compris qu'il devait servir la défense de son pays.»

Franchement, il n'y a pas de quoi fouetter un chat ! Défendre le pays colonialiste inégalitaire capitaliste des droits de l'Homme et du Citoyen est plus qu'un devoir, c'est un droit et un honneur !

Combien parmi ces communistes, à part le dénommé GdeC vu ses aveux, ont eu le bonheur de tirer au FAMAS ? De démonter son FAMAS ? De dégager les éléphants du canon du FAMAS ? D'avoir une érection en maniant ce splendide engin ?

Combien parmi ces anarchistes, à part le tenancier du bouge La rénovitude, a eu l'immense honneur de marcher au pas, de se mettre au garde à vous, au repos et de beugler en cadence de superbes chants militaires dont la poésie m'émeut encore ?

Combien parmi ces salopards, à part le bistrotier du Kremlin, vu son grand âge, ont goûté aux joies viriles des douches collectives en plein hiver, sans chauffage et vitres ouvertes ?

Combien parmi ces psychoteurs bolchéviks ont eu le plaisir de dormir dans des lits au carré superposés dans des chambrées d'une trentaine de gaillards, ronflant, pétant et rotant leurs bières après un QL (quartier libre) ?

bidasse.jpg

Combien parmi ces casques à pointe ont enlevé leur doigt du cul pour faire des travaux d'intérêt général, de récurer les chiottes; les couloirs, les cours pour rendre nickel chrome la caserne ?

Combien parmi ces intellectuels de basse extraction ont eu le bonheur des marches de nuit avec paquetage complet, de faire des tours de ronde, de dormir dans la campagne de France en plein hiver, de se raser sans mousse ni gel ni savon à l'eau froide ?

Combien parmi ces anarcho-syndicalistes de l'ultra gauche ont savouré toutes les saines et pures, vivifiantes et patriotiques activités imaginées par cette noble et humaniste institution, la grande armée française ?

Ces gauchistes ne savent pas de quoi ils parlent !

Sincèrement, si j'étais à la place de Marmiton Mariton, je proposerais le rétablissement du service militaire obligatoire à 24 mois ! [1]Cela ferait baisser le chômage...

Rompez les rangs !»

Notes

[1] nous ne sommes pas les seuls à être constructifs, allez lire les propositions de ce fort intéressant billet chez Ruminances.