Le mercredi correspond à la sortie des nouveaux films.

Nos pas perdus reconseillent "il y a longtemps que je t'aime". Après l'avoir vu, en avant-première,comme spectateur cobaye et critique (constructif dont le réalisateur peut tenir compte avant la diffusion), nous disions ici ceci :

Il y a longtemps que je t'aime est le premier long métrage de Philippe Claudel. Deux soeurs se retrouvent après 15 ans d'absence. L'héroïne incarnée par Christin Scott Thomas sort de prison et est hébergée par sa jeune soeur, Elsa Zylberstein. L'une essaie de se réinsérer socialement et de retrouver le goût de vivre. L'autre, de comprendre, de rattrapper les années perdues et d'oublier sa culpabilité. C'est un récit sur l'absence et l'amour.

Ce film est fort, émouvant et pudique sur un sujet particulièrement délicat. On ne s'ennuie pas une seule seconde dans cette histoire où les silences et les regards ont autant d'importance que les mots échangés...

"Docteur, mes chevilles enflent au point de citer mes propres paroles ! C'est grave ? "

Sinon, nous avons vu samedi "Soyez sympas, rembobinez" de Michel Gondry. Synopsis : après la disparition des films sur toutes les cassettes VHS, l'employé du vidéoclub et son ami décident de d'inventer avec les moyens du bord et une bonne dose d'imagination leurs propres versions des films dont ils n'ont plus que les jaquettes. Parviendront-ils à satisfaire une clientèle exigeante aux goûts variés ? Un film de cinéma déjanté et original sur le cinéma...

Bref, deux excellents et passionnants films aux registres différents. Deux à trois heures où on oublie la sarkozie...