fermeture240411.jpg (près de la place de la République)

« Les opposants à l'ouverture dominicale sont toujours aussi déterminés, d'autant plus qu'ils voient la décision d'ouvrir non seulement le dimanche de Pâques, mais également le lundi, comme « un nouveau signe de provocation », selon Bruno Marty du Collectif citoyen. « Pâques est une fête importante, les salariés de Leader Price ne pourront pas la passer en famille. » Raison de plus pour ne pas laisser tomber la garde.»

«Les manifestants sont convaincus que l'actualité joue en leur faveur. La France vient en effet d'être épinglée par l'Organisation internationale du travail, sur le travail du dimanche. Selon son rapport, « les considérations sociales - à savoir l'impact de cette dérogation sur les travailleurs concernés et sur leurs familles - ne paraissent pas avoir été prises en compte ou en tout cas pas au même titre que les considérations économiques.» [1]

Une fois encore, loin des lumières médiatiques et des faux débats instrumentalisés par les gouvernants, l'une des mesures phares du sarkozisme est en butte à la résistance citoyenne.

Mobilisation à suivre !

Notes

[1] Sud Ouest - Troisième dimanche de mobilisation