fermeture110911.jpg

Les six femmes d'Albertville ne roulent pas sur l'or, elle ne gagnent pas des 1000 et des 100, elles subissent des temps partiels et des horaires atypiques, et pourtant, elles luttent depuis plus de deux ans !

« Ce que font les filles aujourd’hui, cela dépasse le cadre de leur travail. C’est la défense de la vie familiale, de la place de la femme... Car ce sont surtout les femmes qui sont concernées par le travail du dimanche. »

fermeture11911.jpg

La lutte contre le travail dominical va au-delà de la simple défense du dimanche chômé, du repos, des loisirs, de la vie familiale, c'est surtout défendre une autre conception de la vie en société :

« La consommation, la surconsommation, y en ras-le-bol ! Il faut préserver notre planète, alors préservons-là. Les sous, de toute manière, on n’en a pas à gogo. Et le dimanche, on a autre chose à faire ensemble que d’aller travailler ou d’aller en courses. Nous aussi, on a des familles et on aimerait bien pouvoir en profiter »

Ces citations sont extraites de Gagner plus à quel prix ? La longue grève des caissières d’Albertville contre le travail dominical obligatoire, un excellent article de Basta ! qui rend hommage à ces femmes exemplaires.