overnay.jpg

Pierre Overney militait au sein de la Gauche prolétarienne, une organisation maoïste. C'est à l'occasion d'une action en mémoire de Charonne que ce jeune ouvrier fut tué par un vigile de Renault.

De ce mouvement politique qui s'est sabordé lui-même, on ne retient que le meilleur : un livre, L'établi de Robert Linhart. Inutile de revenir sur le parcours honteux de ces principaux dirigeants qui ont abandonné toute idée de lutte sociale et de transformation sociale en comprenant ce qu'était le maoïsme...

De ces années 70, très engagées et très dures politiquement, où le terrorisme resta à l'état embryonnaire, Pierre Overney fait figure de symbole et de martyr.

Militer comporte des risques. Tomber sur un dingue, un fou, un fasciste.

24 ans bordel !

Ne l'oublions pas.