Quel brillant retournement de situation !

Nos pas perdus félicitent chaleureusement Mère Ubu.

Mère Ubu acquiert un nouveau statut, madame la ministre, et la postérité, une rue portera son nom quand elle ne sera plus en ce bas monde : avouez que ça n'est pas rien ! De quoi redonner confiance !

Mère Ubu représentera au gouvernement la droite progressiste et moderne face à celle plus catho et traditionnelle de C. Boutin.

Mère Ubu sera désormais sous les feux de l'actualité, plus présente que jamais pour défendre ses idées : on va bien se marrer !

En ces temps de fortes turbulences, notre omniprésident sait qu'il pourra toujours compter sur Mère Ubu. Il a d'ailleurs procédé à quelques aménagements pour placer quelques uns de ses fidèles.

Pour conclure sur les 5 autres secrétaires d'Etat

Mère Ubu a été nommée au gouvernement avec :

  • C. Blanc, un looser des municipales comme Mère Ubu .
  • Jégo, un sarkoziste pur sucre et aussi fin que Mère Ubu qui devrait nous ravir par ses futures sorties médiatiques.
  • A.M. Idrac, virée de la SNCF, n'aura pas longtemps pointé à l'ANPE : un bel exemple de reconversion pour tous les salarié(e)s précaires.
  • Falco, le maire de Toulon remplace Estrosi, le maire de Nice : un changement poste pour poste pour conserver un représentant du sud .
  • Wauquiez nommé au travail : il était temps.

N.B : Le Canard Enchaîné (page 2) nous apprend que le malheureux candidat aux municipales à Neuilly, Arnaud Teulé , devrait être nommé au tour extérieur inspecteur d'académie. Il deviendrait haut fonctionnaire sans passer de concours avec une rémunération mensuelle minimale de 5000 euros : belle reconversion, non ? Qui aura encore l'impudence d'affirmer que Sarkozy n'a pas la fibre sociale ?