Cela ne fait pas encore les gros titres : la cigarette ou l'alcool sont plus vendeurs.

clonage.JPG

L'UMP pense interdire la pratique du Happy hour ! Aucun reportage, aucune analyse sur les causes d'un mal être qui se traduit par une consommation excessive d'alcool ... Les cadavres de canettes et de packs de bière laissés par leurs consommateurs sont beaucoup plus photogéniques...

Mais revenons au bœuf chloré... Les conditions sanitaires dans les abattoirs américains sont si déplorables que par mesure de sécurité, la viande est nettoyée dans une solution à base de chlore...

Le site de la protection des animaux informe qu'en Californie :

Le département américain de l'agriculture a ordonné dimanche le rappel de près de 65.000 tonnes de viande de bœuf congelée.

On lit plus loin :

Pour justifier ce rappel gigantesque, le secrétaire américain à l'Agriculture Ed Schafer a expliqué que les autorités avaient la preuve que la société Westland ne fait pas appel systématiquement à ses services vétérinaires lorsque ses bovins ne sont plus en état de tenir debout ou de se déplacer...

Ailleurs, on apprend que la filiale américaine a également tendance à traiter la viande avec du monoxyde de carbone afin de rendre la viande plus rouge, et donc plus appétissante...

Sachant que l'agriculture américaine est particulièrement en pointe pour améliorer la rentabilité des bestiaux en les gavant de divers produits et diverses hormones, nous voilà pleinement rassurés !

On fait un boeuf avec les boeufs, mais côté cochons, ce n'est pas triste non plus...

Un site révèle que :

18 salariés dans le Minnesota, au moins cinq dans l'Indiana et un dans le Nebraska ont eu de mystérieux problèmes neurologiques. Les symptômes sont divers : fatigue, douleurs, faiblesse musculaire, picotements et engourdissements dans les bras et les jambes, paralysie… Les ouvriers malades ont également présenté une inflammation de la moelle épinière probablement d’origine auto-immune.

Cette maladie affecterait exclusivement les salariés travaillant dans les abattoirs de porcs :

Cette nouvelle maladie serait assimilable à une "neuropathie inflammatoire progressive". Selon Daniel Lachance, neurologue à la Clinique Mayo, "ce nouveau syndrome serait lié à une réponse du système immunitaire à quelque chose qui se trouve dans l'environnement des ouvriers".

L'objet de ce billet n'est pas de dénigrer les produits et denrées alimentaires en provenance des Etats-Unis mais de s'interroger sur la pertinence de l'autorisation qui serait délivrée par l'Union européenne aux exportations de bœufs chlorés américains...

Entre la santé des habitant-e-s de l'Union et le respect de l'idéologie néo-libérale, la Commission européenne va devoir trancher...