hommeauchapeau.jpg

Nos pas perdus ont d'abord pensé à François Mitterrand devant cette ombre, puis à Jean Moulin... Quelle idée saugrenue !

L'époque n'est décidément pas à gauche, et puis cette silhouette est bien trop fine pour qu'elle leur ressemble...

Sinon, il ressort de cette image une impression de fragilité et de temporalité qui nous rappelle certaines vérités existentielles, et d'autres plus en phase avec notre temps.

Le temps du bling bling, de la droite assumée, des inégalités sociales décrites comme inévitables et souhaitables, du culte de la concurrence, du repli sur soi, d'Edwige et du double langage.

Le temps où solidarité, fraternité, progrès social, liberté et tolérance que l'on croyait solidement ancrés dans la société deviennent de doux souvenirs.

Décidément, comme si de rien n'était !