sine-hebdo-86.jpg

Siné hebdo manquait de lecteurs bien qu'il ait attiré un nouveau lectorat et piqué un peu dans celui de Charlie Hebdo. Le départ du sarkoziste Val pour France Inter ôtait un peu la raison d'être de deux hebdomadaires présentant beaucoup de similitudes...

Siné et ses potes ont préféré fermer la boutique plutôt que survivre à coups d'aides publiques et de publicité, ou pire se vendre comme d'autres journaux dits de référence... Là-dessus, on pourra visionner l'émission Arrêt sur Images.

En attendant, achetons et lisons une dernière fois Siné Hebdo papier !

L'équipe de Siné Hebdo sera présente à Paris sur le parcours du défilé du 1er mai[1], et devrait continuer sa vie sur le web : Siné Hebdo.