complot.jpg

Ces dernières heures donc, dans une de nos vieilles colonies, en Bretagne où les lumières du sarkozisme n'ont pas encore totalement éclairé les consciences des indigènes, les événements ont pris une tournure tragique quand un olibrius, qui plus est de GAUCHE, et comme si ça ne suffisait pas, militant CGT, a osé interrompre le discours de notre grand homme d'Etat.

Intolérable qu'un simple sujet citoyen fou, parce qu'il faut être fou, se permette d'interrompre un homme que l'univers nous envie et qui devrait recevoir dans quelques mois le prix Sakharov des mains de Manuel Barroso pour avoir libéré les socialistes de leur carcan idéologique, embauchant directement les uns, Mme et MM Amara, Besson, Kouchner et Bockel, et les autres de façon indirecte, MM Migaud à la Cour des comptes, et DSK au FMI...

Mais revenons au complot.

Ce barbare a crié :

«Votre politique est une insulte, c'est la mort de la liberté, de l'égalité et de la fraternité !»[1]

Évidemment, naturellement, ce dangereux terroriste a été maîtrisé par les membres du service d'ordre de la présidence de la République pour être soigné en cellule de dégrisement. Proférer de telles paroles, relève soit de l'alcoolisme, soit du dernier degré de gauchisme. Les tests faits sur place ont permis de constater scientifiquement que l'individu est membre du parti communiste et élu municipal ! [2]

Franchement quand en 2011, on est de gauche, communiste et cégétiste, c'est bien la preuve que la France de Sarkozy est le paradis des libertés... Mais, toute liberté a des limites comme le rappelait, si justement, Madine Norano, la ministre des Universités et des loisirs au cours d'un débat pluraliste où justement elle débattait avec les coriaces M. Jean-François Hortefeux de l'UMP et Brice Lancar des jeunesses sarkozistes :

«la liberté d'expression s'arrête là où commence celle de notre grand président. »

«Et je dirais même mieux, elle s'arrête même mentalement !»

Très juste précision du ministre des affaires européennes, Marine Pe Len.

D'ailleurs, le ministre des droits de l'Homme et du commerce, Légard Gonguet a estimé dans une interview au Jivaro :

« la liberté d'expression s'arrête là où commence celle du Neuilly de la pensée !»

complot1.jpg

Depuis ce regrettable incident, acte d'un bolchevik fou manipulé par l'extrème gauche anarcho-autonome trotskiste, la presse gauchiste et les blougs de gauche reprennent en boucle l'information. La désinformation fonctionne à fond! [3]

Fort heureusement, T1F, France Télé, Rance Inter, Europe Nain, RLT, Le Jivaro, Lhibernation ou l'Immonde, avec leurs faibles moyens, n'ont pas participé à cette entreprise de manipulation internationale qui fait suite à Fukushima dont les incidents ont été montés de toutes pièces pour briser l'image écologique du nucléaire, et en particulier du nucléaire français, et la semaine dernière, la mort de Ben Laden, décidée par Obama jaloux de la stature interplanétaire de notre cher leader, pour éclipser l'annonce d'un heureux événement à l’Élysée !

Moi Alain Baeru, spécialiste des questions de sécurité, d'abord au parti socialiste et à la SNEF en qualité de rocardien de la gauche mouderne avant de servir l'UMP parce que c'est plus rentable, affirme comme notre grand dirigeant, le président Sarkozy :

«Moi, je la sens bien»

Qu'on se le dise !

Notes

[1] Le Télégramme - Port-Louis. Un élu expulsé pour avoir crié à Sarkozy : "votre politique est une insulte !"

[2] Le Télégramme - Gauche. Vladimir Bizet-Sefani nouveau conseiller municipal

[3] les échos de la gauchosphère - Vladimir Bizet-Stefani, au nom du peuple français, merci