royal.jpg

Ce décalage entre la vie "réelle" et cette bulle de "privilégiés de la vie", les oligarques et leurs serviteurs, se fait jour à la lecture d'une certaine presse dite people.

La presse people n'a, a priori, aucune fonction politique.

Son objectif est de vendre du rêve à un lectorat qui désire soit se soustraire à son quotidien, soit rêver des us et habitudes des "stars" dont la vie est exhibée... Le lecteur s'identifie à telle célébrité dont la rupture ou la belle aventure amoureuse, les merveilleuses vacances dans un lieu paradisiaque, ou le séjour à l'hôpital pour lutter contre la mort ou donner la vie sont racontés, voire romancés et accompagnés de belles images...

Cette presse divertit exclusivement au lieu d'informer, d'interroger, d'instruire ou d'intéresser les citoyen-ne-s à la vie de la cité.

dsk.jpg

Généralement, les individus qui garnissent les pages de cette presse appartiennent aux mondes du spectacle ou des vieilles familles monarchiques.

Notez que certaines vedettes, célébrités, ou stars n'y figurent jamais.

Depuis quelques années, les politiques sont devenus des habitués de la presse people : la politique spectacle mène médiatiquement certains à l'exhibition publique de leur vie privée.

Pas tous. Mais certains...

Notamment, des leaders socialistes... qui ont du suivre les conseils judicieux et onéreux de leurs gourous conseillers en communication.

hollande.jpg

L'une des premières personnalités fut la présidente de la région Poitou-Charentes qui bénéficia d'une publicité inattendue dans les pages people.

Depuis, on retrouve Ségolène Royal régulièrement dans la presse people avec son accord ou pas...

Cette année, le comeback de l'ancien premier secrétaire du PS sur la scène nationale, en vue de sa candidature à la candidature socialiste, fut savamment orchestré.

Depuis, le petit père la rigueur François Hollande fait l'objet des attentions de cette presse-là, avec son accord ou pas...

Avant qu'une ténébreuse affaire ne ruine ses ambitions présidentielles, l'inénarrable DSK s'était rappelé au bon souvenir des français via la presse people... Un de ses anciens lieutenants, le sémillant député du Doubs, Pierre Moscovici y alla AUSSI de sa petite interview légère dans Gala [1]

Depuis, revoici Moscovici sans son consentement dans les pages people ! [2]

Et surprise, voilà que l'austère et très sérieuse première secrétaire socialiste, Martine Aubry fait la une d'un des ces magasines pour dévoiler sa vie privée et présenter son fidèle compagnon...

Que Mamandreou ne soit pas surprise si, à l'avenir, elle se retrouve dans d'autres pages people sans son visa...parce qu'une fois qu'une personnalité met le doigt dans l'engrenage, impossible d'y échapper ensuite !

Alors, à qui le tour ? Valls, Montebourg ?

Bref, ce que nous retenons, c'est que le débat d'idées de cette primaire va jusque dans les pages de la presse people : quel exploit !

Comme si cette presse était devenue incontournable aux socialistes ambitieux de se faire connaître et de s'assurer une bonne côte de popularité ! A défaut d'idées, qu'est-ce qui peut départager nos camarades socialistes ? Une belle photo devant un beau parterre de fleurs, un salon sympa, ou l'anecdote croustillante ?

A croire qu'au parti socialiste, on confond peuple et people, à l'instar d'une social-démocratie européenne du PSE qui confond la gauche et les politiques néo-libérales... [3]

aubry.jpg

Notes

[1] Le Post - Un Moscovici de Gala!

[2] Rimbus le blog - MoscoVoici

[3] Reloaded parce que nous avions déjà consacré un billet à la pornographie socialiste...