lm.jpg

Tous les arguments, même les plus délirants, sont bons pour s'opposer au mariage gay : la pédophilie, la zoophilie (et oui pourquoi ne pas se marier avec son hamster ?), l'inceste, l'acte contre-nature. Voire le danger de vivre une enfance malheureuse et déséquilibrée au sein d'un couple homo. Ils n'hésitent même pas à assimiler hardiment le couple à la famille comme si nécessairement un couple devait fonder une famille et pondre de la chair à canons !

lm2.JPG

Nul doute que le gouvernement qui s’apprête à accueillir comme du pain béni l'accord entre le MEDEF et des syndicats minoritaires se réjouit que le mariage pour tous clive le débat public et fasse ainsi oublier ses propres turpitudes néolibérales dans les domaines économique et social...

lm0.jpg

Dimanche, tous les fachos et les fanatiques religieux du pays, ainsi que des milliers de benêts obéissants à leur ministre du culte du pays défileront contre la réforme du mariage civil. C'est à cette occasion que nous nous réjouirons de vivre en République laïque parce qu'on n'ose même pas imaginer combien les mêmes pourriraient nos vies à coups d'interdits au nom de leurs textes dits sacrés. D'ailleurs, ils devraient plutôt se réjouir que les athés, les agnostiques et les laïcs, ne leurs interdisent pas de célébrer le mariage religieux avec qui ils veulent dans leurs églises, mosquées, synagogues et autres temples obscurantistes...

louise_michel.jpg

Remarquez, ce sont les mêmes, descendants des versaillais [1], qui ne descendront jamais dans la rue pour défendre ou acquérir des droits sociaux. Dans tous les pays et à toutes les époques, hormis l'URSS et ses satellites, la religion et ses représentants ont toujours défendu l'ordre établi et ses injustices... Pourquoi recommanderaient-ils à leurs ouailles de lutter pour un monde meilleur sur terre puisque le paradis leur est promis s'ils suivent à la lettre les commandements sacrés ? Oui Dieu est amour mais...

lm1.jpg

En 2011, dans la préface de Votre fumée montera vers le ciel, réédition augmentée de C'est en hiver que les jours rallongent, le défunt Joseph Bialot, résistant déporté à Auschwitz, écrit :

« Certains groupes humains jouissent encore d'une liberté à géométrie variable. Voir les homosexuels, les "Roms" et tous les muets de la terre. (...) Les homos vivent leur sexualité comme ils peuvent. Quant aux Roms, tziganes, gitans, pourquoi leur chercher querelle tant qu'ils respectent les lois des pays d'accueil ? Racisme sexuel pour les uns, racisme d'Etat, économique et ethnique pour les autres. »

Note

[1] le 9 janvier 1905, décès de la communarde Louise Michel