Comme l'a dit Jean-Luc Mélenchon après les aveux du susnommé :

« Qui savait aussi et s'est tu ? Comment se fait-il que l'enquête initiale de Bercy n'ait pas permis de savoir ce que Mediapart et un juge ont su en quelques jours ? Le ministre Moscovici pouvait-il ne rien savoir ? Où s'arrête la chaine des mensonges ? Les ennemis de l'amnistie sociale pratiquaient donc l'amnistie de caste. Un monde de menteurs, de fuyards du fisc et de cyniques révèle son existence. »

tournez_la_page_socialiberalisme.jpg

Alors que la première année du quinquennat de François Hollande n'est pas achevée, il flotte déjà une ambiance pesante qui rappelle aux plus ancien-ne-s les derniers mois du dernier septennat de François Mitterrand.

Une situation désastreuse sur fond d'impuissance volontaire du pouvoir à améliorer le quotidien de la population Et de volonté de maintenir ou de renforcer les privilèges d'une caste de privilégiés.

Une situation explosive où une partie de ceux qui font la morale à longueur de journée en expliquant que l'austérité et la régression sociale sont nécessaires, n'ont pas fait preuve d'exemplarité... et s'en sortent très bien dans cette soi-disante crise.

Une situation politique très inquiétante où seule l'extrême droite progresse... aidée d'ailleurs dans sa tâche par les médias dominants, au point d'envisager de gagner des élections nationales.

Cette situation nous la devons EXCLUSIVEMENT au PS, à EELV, à l'UMP, au MEDEF et aux médias dominants ! En d'autres termes, tous ceux qui expliquent qu'il n'y a pas de politique alternative, les adorateurs de TINA.

tournez_la_page_ue_neoliberale.jpg

Ce sont eux qui crient au populisme pour dénigrer le Front de gauche et le renvoyer dos-à-dos au Front national, en l'accusant même de nationalisme, voire même, suprême infamie, d'antisémitisme. Ceux-là devront répondre de leurs responsabilités...

Ils sont responsables de cette politique néolibérale qui n'apporte aucun progrès social, économique et écologique. Ils nous conduisent - alternativement à la faveur des résultats électoraux - dans le mur. Les exemples africains et sud-américains en témoignent, eux, qui avant nous ont subi TINA et son néolibéralisme destructeur. Et pourtant, ils poursuivent, aveugles, soumis au néolibéralisme. Corrompus ?

Ils mènent une politique criminelle où seuls comptent le profit et l'argent, en dépit de la souffrance des peuples. Une politique qui confond les intérêts privés et l'intérêt général au profit exclusif du secteur privé et de l'oligarchie, à l'instar de :

  • ces sociétés privatisées où sont placées des amis politiques,
  • ces PPP qui rançonnent l'État,
  • ces conseillers engagés par le pouvoir qui portent une double casquette (renseignez-vous sur le dernier conseiller comm de Ayrault),

La philosophie de toute cette politique, c'est maximiser le profit par :

  • le dumping social,
  • l'opacité des échanges financiers et bancaires,
  • le blanchiment de l'argent sale,
  • le contrôle des médias via la pub, la propriété ou le financement public,

Et bien entendu la corruption !

TINA profite à l'oligarchie, et à une caste de grands patrons, de politiciens et d'éditocrates.

TINA, autrement dit le néolibéralisme exaspère le peuple. Mais, elle porte en elle le poison de la division avec un allié, le Front National, qui se nourrit de la désespérance sociale et de la corruption des élites...

Il est temps que la socialosphère ouvre les yeux et choisisse son camp !

stop_.GIF