« Ami-e-s Versaillais-es,

fba.jpg

Je suis abasourdi, consterné, scandalisé depuis que j'ai pris connaissance de la décision d'un tribunal révolutionnaire d'expulser les époux Virginie et Bruno Tellenne de leur modeste appartement de 172 mètres carrés du 15ème arrondissement de Paris. Cette famille française exemplaire va donc être expulsée comme de vulgaires Roms ! Quelle honte ! Quelle injustice !

Ces intellectuels avant-gardistes et visionnaires, chéris des français-es, qui ont tant contribué au rayonnement culturel de la France dans le monde, sont les nouvelles victimes du bolchévisme-delanoëisme, en particulier du 2ème plan quinquennal de dékoulakisation du 15ème !

Ainsi, cette humble famille va être déportée dans le goulag du 10ème arrondissement de Paris et incarcérée dans un misérable et insalubre appartement de 64 mètres carrés dont ils sont propriétaires.

Cette infame décision politique anéantit Dame Frigide et sa famille. Cette immense artiste maudite dont l’œuvre est déjà considérable en dépit de son jeune âge a préféré garder le silence et fuir les médias comme à son habitude ! Toutefois, elle a dignement avoué avec toute la retenue et la dignité qui la caractérisent ces quelques mots lourds de sens :

« On est maintenant dans la précarité »

Sa Sainteté le pape François l'ami des pauvres a immédiatement réagi en demandant en vain la clémence au sanguinaire dictateur Hollande, et offert l'asile politique à vie à Sœur Frigide et à Frère Basile dans l'église de Lampedusa.

rf.jpg

Les juges, suppôts des tyrans collectivistes qui occupent l’Hôtel de ville de Paris et le Palais de l’Élysée, leurs reprochent l'exploitation de leur modeste HLM à des fins commerciales subversives. En ces temps de dictature du prolétariat, il ne fait pas bon d'être chef d'entreprise ! La liberté d'entreprendre est brimée, brisons nos fers !

Frigide Barjot et Basile de Koch sont les époux Sakharov de notre temps ! De cette France soviétisée à marche forcée qui est livrée aux assauts pervers d'une bande de sodomites lesbiens, gays et transsexuels partageux qui forniquent dans le marxisme-léninisme décroissant le plus abject.

Cette décision stalinienne qui rappelle les sombres heures de la Révolution française et la funeste année 1905 ne restera pas impunie. Le diable communard doit être hardiment et ardemment combattu !

D'ores et déjà, un élan de solidarité et de résistance soulève le pays contre cette justice insupportable qui s'abat sur ce couple hétérosexuel. Sonnons toutes les cloches. Demain, elles descendront dans la rue parce que, comme l'a écrit un ami de Sainte Frigide sur twitter :

« Désormais sachez-le, le fait d'exprimer ses idées en France est passible de l'expulsion de son domicile ! »

Mes ami-e-s prions pour la libération de nos deux martyrs !»

frigide.jpg