hollande_droite.jpg

Dans le conflit qui l'oppose à d'autres députés du PS, le Premier ministre a fait quelque concession (marginale, faut pas déconner !). L’aumône Le "geste" concerne les retraitée-e-s dont la pension est inférieure à 1200 euros.

Toujours est-il que retirer 20 milliards d'euros du budget de l'assurance-maladie et de la protection sociale, et 30 milliards d'euros dans les services publics de l'Etat et des collectivités territoriales dégradera les conditions de vie des classes moyennes et populaires. D'autant que le SMIC, les traitements des fonctionnaires modestes, les pensions de retraite et les minimas sociaux sont gelés.

Par conséquent, le poids de l'austérité va exclusivement reposer sur les classes populaires et moyennes.



Pourtant, au risque de me faire taxer d'extrémiste ou de populiste, j'estime que HOLLANDE et VALLS POUVAIENT PRENDRE 50 MILLIARDS D'EUROS DANS D'AUTRES POCHES !

Par exemple, en mettant eu 1er rang des priorités nationales, LA LUTTE CONTRE L’ÉVASION FISCALE, et pourquoi pas, la suppression des niches fiscales réservées à l'oligarchie.

Ce faisant, mettre le paquet en renforçant les services de la police, de la justice et des finances en moyens humains et matériels consacrés à la lutte contre cette forme de délinquance en col blanc. Or, la MAP, nouvelle avatar de la RGPP sarkozyste, taille dans les effectifs pour faire une fois encore officiellement des économies qui n'en sont jamais.

desproges.jpg

Sans oublier de renforcer les dispositions réglementaires et législatives existantes pour chercher l'argent dans les paradis fiscaux, ou bloquer les circuits qui permettent et ailleurs, et surtout prévoir des amendes et des peines suffisamment dissuasives et non négociables.

Chaque année, les "évadés fiscaux" volent au moins 80 milliards d'euros le peuple français. En récupérer une bonne partie éviterait des souffrances inutiles... Étonnant, troublant, stupéfiant, insensé tout de même que les élus du PS, les membres du gouvernement et toute la clique de conseillers politiques ultra-compétents - sortis des plus grandes écoles - n'aient pas pensé à la lutte contre la fraude et l'évasion fiscale !!!

Qu'en conclure ?

Peut-être ceci : en refusant de s'attaquer frontalement à l'évasion fiscale, ne devrions-nous pas en déduire que le gouvernement Valls ménage l'oligarchie et les marchés au détriment du peuple ?

sans_logement.jpg