5maimanif0.jpg

Le PS était particulièrement content dimanche dernier au motif qu'il aurait évité une défaite cuisante. Mais une observation démontre que les chiffres officiels étaient trop beaux pour un PS qui d'un coup se rappelle qu'il est issu de la gauche et, ce faisant, appelle à l'union.

Même avec un FN au second tour, l'Union de la gauche, ce sera sans moi, dans n'importe quelle élection, tenez-le vous pour dit mesdames messieurs les "socialistes".

Voyez-vous, les dizaines de milliards donnés au patronat sans contrôle ni contrepartie, la loi bancaire qui ne régule rien, la loi Macron qui détruit les rares protections des salarié-e-s, la poursuite de la destruction des services publics, les privatisations, l'absence de véritable volonté de lutter contre l'évasion fiscale qui représente annuellement le montant de l'impôt sur le revenu, constituent autant d'éléments à charge...

Pour motiver les hésitant-e-s en cette veille de 2d tour, je réédite quelques paragraphes d'un ancien billet qui démontre - à mon sens ;-) - qu'IL FAUT S'ABSTENIR DE VOTER "SOCIALISTE" :

enfumer.jpg

Le social-libéralisme municipal, intercommunal, départemental, régional, national, européen et aujourd'hui gouvernemental attire en son sein une majorité de carriéristes et d'opportunistes ainsi qu'une nuée de militants qui ont un job, directement ou indirectement, grâce au parti, et qui sont relativement préservées des affres de la "crise" et des réformes.

Tant que tout ira bien pour le PS, tant que le PS aura un nombre conséquent d'élus, tant que la situation de ces "militants" ne deviendra pas précaire, la direction du parti pourra compter sur une majorité de béni-oui-oui pour valider toutes ses dérives idéologiques et politiques..

Désireux que le PS redevienne socialiste, c'est-à-dire un vrai parti de transformation sociale, et un véritable allié du Front de gauche, je ne peux que lui souhaiter sincèrement et sans arrière-pensée une série de défaites historiques aux prochaines élections..

Imposons une bonne cure d'amaigrissement au PS ! Moins d'élus, moins d'apparatchiks, et, peut-être plus de vrais militants de gauche au PS ?! Que tous ces gens dits "socialistes" qui soutiennent aveuglément ou en grinçant parfois les dents l'austérité tombent de leur tour d'ivoire et découvrent la réalité de la politique conduite par Valls et Hollande.

Quand l'éléphant sera bien dégraissé ou qu'il sera mort, une autre gauche le remplacera pour lutter contre l'austérité.

cout_humain.jpg