chantier.vivant.JPG

Tenir un blog relève quelque part du narcissisme, même si le sujet ne tourne pas autour du Moi. Un moi, d'ailleurs anonymisé, non pas pour raconter n'importe quoi, s'affranchir de toutes les règles et du respect d'autrui, avoir recours à l'insulte ou à la calomnie, mais pour préserver une certaine frontière entre le citoyen et le travailleur.

Le miracle du blog tient surtout aux échanges avec des inconnu-e-s, souvent blogueurs, puis parfois à de vraies rencontres autour d'un verre, d'un café, durant un repas ou une manifestation.

Ainsi, ai-je eu la chance de rencontrer Chouyo, Corinne, Naz Oke, Shaya, Valérie, André, Daniel, Hubert, Letang Moderne, Madani, Nathanael, Roland, Thierry, et d'autres encore qui aujourd'hui ont cessé de bloguer.

Ajout : tiens, le billet était programmé et j'avais oublié... Pour conclure, je ne sais si j'en reprends pour 10 ans, tant j'ai l'impression de me répéter, souvent... D'ailleurs, la fréquence des billets a baissé : mauvais signe ? Enfin, à sa demande, je vous livre l'adresse d'un fournisseur exceptionnel de confitures et de miel.