5R.jpg

J'avoue que ça me laisse complètement indifférent. D'ailleurs, je n'ai pas pris part à la polémique parce que Les Républicains de Sarkozy sont à la République, ce que le Parti socialiste est au socialisme et à la gauche : des faussaires et des fossoyeurs.

De surcroit, il m'a semblé que tout le tintouin sur Les Républicains est un combat vain et inutile qui fait œuvre de diversion. Pendant que Sarkozy fait du bruit médiatique avec Les Républicains grâce au PS et à une partie de l'autre gauche, les injustices sociales sévissent et s'accroissent.

Sans oublier que celles et ceux qui souffrent au travail, vivent sous le seuil de pauvreté, risquent de perdre leur logement ou en sont déjà privés, ont d'autres occupations et préoccupations que ce genre de débats.

Par ailleurs, la République française, celle de la Cinquième, ne ressemble guère à une république digne de ce nom.

cinquieme.jpg

La République devrait être la chose de toutes et tous, en d'autres termes le bien commun du peuple.

Or, la République a été confisquée par l'oligarchie.

En l'occurrence, cette République n'assure pas un niveau décent de vie à toutes et tous.

Pire, ses dirigeants et la plupart de ses élus ne cessent de favoriser les inégalités sociales et d'ostraciser les victimes de l'exclusion sociale, via la déréglementation des licenciements, les facilités pour délocaliser, la défiscalisation des plus riches et des grosses entreprises, le flicage des chômeurs, la casse des services publics.

De plus, l'exclusion sociale favorise l'exclusion citoyenne, le désengagement politique et l'abstention, et, in fine le rejet populaire de cette République.

Alors, qu'est-ce que cette République ? D'une part, un système politique qui a seulement l'apparence d'une République parce qu'il tolère la liberté d'expression et organise des rituels électoraux. D'autre part, un régime dominé par le capitalisme qui légitime l'accaparement des richesses par une minorité de privilégiés et qui impose des sacrifices aux classes populaires et moyennes.

Au final, pour en revenir au début, Les Républicains de Sarkozy incarnent fort bien cette République inégalitaire et censitaire dont François Hollande est le 1er serviteur...

femme.jpg