homme_invisible.jpg

Aux temps anciens de l'Inquisition, le protestant avait la gueule de l'emploi.

Une gueule qui ne revient pas.

Pour tout dire, une gueule pas vraiment catholique !

A priori, le protestant causait un problème au pouvoir régalien et à l'Eglise.

Et vous savez quoi, un problème, ça se règle dans les règles !

Dénonciations, traques, crimes au nom de Dieu est amour, tortures, reconversions forcées et migrations....

Grosso modo, le problème protestant permettait au monarque royal de donner des gages au Clergé tout en s'émancipant du Vatican.

lose.jpg

Dans les années 40, celui qui avait la gueule de l'emploi, c'était le juif !

Pour tout dire, le juif avait une gueule pas vraiment catholique, quoique, pas évidente à reconnaître...

Aussi, l'Etat français organisa une exposition pédagogique : Le juif et la France !



Pierre Laval, ancien député socialiste et premier ministre du maréchal Pétain, affirmait avec son pote Hitler qu'il y avait un problème juif.

Le gouvernement français qui était déjà favorable à une grande Europe de la paix collabora avec son modèle, l'Allemagne nazie...

Accessoirement, le soi-disant problème juif permettait au grand patronat et à la droite française de s'exonérer de leurs propres responsabilités dans la débâcle.

L'Etat français collabora avec zèle à la Solution finale du régime nazi qui assassina des millions de victimes juives.

ange_soleil.jpg

De nos jours, celui qui a la gueule de l'emploi, c'est le musulman.

Une gueule qui ne revient pas.

Pour tout dire, le musulman a une gueule pas vraiment catholique, ni juive ou protestante, pas évidente à reconnaître... car il ne porte pas systématiquement la barbe ou un truc sur la tête !

Aussi, il ne serait pas étonnant qu'une exposition intitulée, par exemple, "Le musulman et la France" soit bientôt organisée.

Je n'affabule pas : Manuel Valls, ancien dignitaire du parti socialiste et ancien premier ministre de François Hollande, élu à la députation dans des circonstances troublantes, affirme qu'il y a un problème musulman...

Et, un problème, ça se règle dans les règles.

D'ailleurs, des milliers de musulmans meurent sous les bombes lancées par les drones civilisateurs de l'armée nord-américaine, voire de l'armée française, sans parler des viols et des tueries au Bangladesh, ni des balles et des mines orthodoxes de Daesh qui savent reconnaitre le bon du mauvais musulman et du mécréant.

Si ce n'est pas une preuve du problème, hein ?

cowboyy.jpg

En France, le soi-disant problème musulman permet au grand patronat et à la droite française - grosso modo un arc politique qui va du FN au PS en passant par LR et LREM - de désigner le musulman comme le responsable de tous les maux dont souffre la société française : emploi, école, insécurité, et quoi d'autres ? La panade du rugby français ? Pendant qu'on y est...

C'est une vieille habitude que le pouvoir et ses serviteurs désignent une victime expiatoire, un coupable, un bouc émissaire pour s'éxonérer de leurs propres responsabilités et détourner la colère populaire.

seau.jpg

D'ailleurs, les politiciens, intellectuels et éditorialistes qui affirment qu'il y a un problème musulman sont les mêmes qui dénoncent le soi-disant problème de l'assistanat.

Dans leur esprit ravagé par les thèses économiques néolibérales et celles de l'identité nationale façon fossile, le chômeur, à l'instar du migrant, est un profiteur qui adore camper en ville ou aux Bahamas...

Et, pendant qu'ils accusent le pauvre, le chômeur, le migrant, en d'autres termes celui qui a besoin de la solidarité ou qui la défend, d'être l'un des responsables de la dette publique, le pouvoir protège l'oligarchie et poursuit son oeuvre de régression sociale.

travailleur_sdf.jpg

C'est amusant, non ?

Mais, ne vous y trompez pas.

Un jour ou l'autre, celui ou celle qui aura la gueule de l'emploi, ce sera toi ou moi ou nous. Parce que le peuple est leur problème quand il ne se laisse pas manipuler par des crapules nationalistes et fascistes.