Sans LFI, pas de Front Populaire

un léger décalage...

Billet

Après la soirée électorale des européennes et de brefs passages sur X, certains militants, sympathisants et dirigeants PS semblent vivre dans une réalité virtuelle.

Il faut raison garder et analyser les résultats de ces élections à l'aune des précédentes européennes. S'il y a eu un renversement du rapport de forces à gauche, celui-ci se situe dans le bloc de la gauche social-libérale. Uniquement.

Il faut également éviter de tirer des plans sur la comète pour la prochaine présidentielle puisque les européennes ne mobilisent que la bourgeoisie et la petite bourgeoisie. On se souvient encore avec émotion des déclarations de Jadot en 2019 qui avait réalisé le même score que Glucksmann en 2024... Trois ans plus tard, Jadot n'atteignait même pas les 5 % !

Soyons lucides.

On peut classer la gauche en deux familles pour faire simple. L'une sociale-libérale héritière du quinquennat de Hollande, et, l'autre radicale composée de la France Insoumise et du Parti Communiste Français.

La gauche sociale-libérale perd près de 0,5 % :

Entre les élections de 2019 et celles de 2024, le PS passe de 6,19 % à 13,83 % et les Écologistes (EELV) de 13,48 % à 5,50 %.

En situation d'opposition d'un pouvoir macroniste fortement radicalisé à droite dans des élections traditionnellement favorables à la gauche sociale-libérale en raison de la surreprésentation du vote bourgeois, on est très loin de la dynamique électorale décrite par Glucksmann, Delgas, Faure et Cie !

La gauche sociale-libérale fait du surplace passant de 19,67 % à 19,33 %.

Il n'y a vraiment pas de quoi pavoiser et reprendre une attitude hégémonique...

La gauche radicale progresse de près de 3,5 %

Entre 2019 et 2024, la France Insoumise passe de 6,31 % à 9,9 % et le Parti Communiste Français de 2,49 % à 2,36 %.

Dans des élections qui lui ont été toujours défavorables en raison de la démobilisation des classes populaires, la gauche radicale progresse de 8,8 % à 12,26 % malgré l'érosion du PCF.

Nonobstant un contexte médiatique défavorable qui l'a empêché de défendre son programme, LFI réalise un exploit en progressant alors que ses prises de position ont été caricaturées par le système médiatique.

On ne s'étendra pas non plus sur la violence des attaques de certains candidats ou dirigeants écologistes, socialistes et communistes qui ont insulté et diffamé la France Insoumise, croyant ainsi tirer les marrons du feu !

Ces quelques éléments devraient faire réfléchir l'ensemble des responsables de ces organisations politiques.

Qu'ils le veuillent ou non, la gauche unie ne peut se passer de LFI, une force politique qui pèse autant, même dans des élections secondaires comme les européennes.

Si le PS, les Écologistes et le PCF avaient pensé à l'intérêt général plutôt qu'à leurs boutiques respectives, une liste de la NUPES aurait largement dépassé les 30 % et concurrencerait aujourd’hui le RN : l'ambiance eut été différente. Le rapport de forces aussi à quelques semaines des législatives !

Aussi pour reprendre le vocabulaire en vogue chez certaines personnes, le nouveau Front populaire se fera avec Mélenchon ou ne se fera pas. Espérons que, pour une fois, socialistes écologistes et communistes pensent à l'intérêt du pays et des classes populaires et moyennes.

Commentaires

1. Le mardi 11 juin 2024, 08:35 par AgatheNRV

La gauche de droite à savoir le PS et le PC ont bien collaboré avec le pouvoir en place pour obtenir de tels résultats (même si c'est une bonne vieille tradition socialiste et plus récente avec Hue et Roussel). Bref évidemment il faut composer en se bouchant le nez

2. Le mardi 11 juin 2024, 08:37 par Des pas perdus

Essai de comm

3. Le mardi 11 juin 2024, 08:38 par Des pas perdus

Bien d’accord avec toi.

4. Le mardi 11 juin 2024, 08:41 par AgatheNRV

La gauche de droite à savoir le PS et le PC ont bien collaboré avec le pouvoir en place pour obtenir de tels résultats (même si c'est une bonne vieille tradition socialiste et plus récente avec Hue et Roussel). Bref évidemment il faut composer en se bouchant le nez

5. Le mercredi 12 juin 2024, 14:56 par des pas perdus

On n'a pas le choix...

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.