Ce mardi-là, les médias dominants reprenaient en boucle la bonne nouvelle. L'arrivée de l'euro était synonyme d'une nouvelle ère de prospérité économique dans l'Union européenne ! Le parti socialiste était en extase devant la réussite gouvernementale du passage du franc à l'euro, renforçant sa conviction que Lionel Jospin serait à coup sûr - et...