A-delà du cas particulier du principal "héros", ce roman nous plonge dans les périodes troubles des années 40 à 80 où la police a obéi aux directives du régime de Vichy, participant à la répression contre la Résistance et à la déportation des juifs, puis à celles de la IV République contre les indépendantistes pour sauver les colonies, et enfin au système Gaulliste en luttant contre le gauchisme, avec des épisodes noirs comme l'affaire Boulin.

Une police, bras armée du pouvoir politique, qui utilise tous les moyens légaux et illégaux pour se débarrasser des éléments qui gênent ses maîtres. Sans une seule fois la mentionner, ce roman illustre la raison d'Etat à travers des cas réels.

A ceux qui oeuvrent pour la raison d'Etat, la nation est reconnaissante...Le salaud ordinaire est l'un de ces serviteurs...

Un roman passionnant qu'il n'est pas inutile de lire...