Or, comme le suggère un lecteur de Plume de presse, il faut absolument lire Sondage «sécurité»: la réponse est dans la question sur Médiapart pour comprendre combien nous sommes confrontés à une vaste tentative de manipulation de l'opinion publique.

En effet, les questions sont tendancieuses et puis honnêtement, peut-on additionner les opinions "très favorables" et "plutôt favorables" ? Pas certain.

Inutile de préciser que les remarques précitées ont été balayées d'un revers de main par les plumitifs de service du Figaro et du NouvelObs.fr, ce dernier décidément très sarko-compatible, genre gôche moderne tendance Rocard-Lang-Bockel.

Sans l'ombre d'un doute, les chiens de garde du Figarobs.fr et toute l'armée médiatique, bien trop contents de disposer de données statistiques fraiches, apparemment objectives et scientifiques, ont déduit qu'une majorité de français, sympathisants de gauche compris, soutient les dernières propositions sécuritaires de Sarkozy !

Un sondage et des analyses qui devraient détourner l'opinion publique des affaires Woerth-Bettencourt, de la réforme des retraites, du bouclier fiscal et du chômage... et redonner le moral à la bande du Fouquet's !

Ah au fait, vous saviez que la vice-présidente de l'IFOP est une certaine Laurence Parisot, la patronne du Medef ?

Le monde est vraiment petit...