assemblee18.jpg

Depuis une dizaine de jours, les militants du Front de gauche de Paris 18 diffusent cette invitation sur tout l'arrondissement :

« Face à l'austérité, organisons-nous, créons l'alternative politique !

Sans tenir compte des fortes mobilisations populaires contre les politiques d'austérité partout en Europe, de G20 en sommets européens, les gouvernements n’ont cesse de faire payer la crise, déclenchée par les banquiers et les spéculateurs, aux populations sommées de faire toujours plus d’efforts.

Dans le même temps, la course aux profits toujours plus grands a amené les puissants à considérer notre écosystème comme une simple marchandise déclenchant une crise écologique sans précédant.

En France, le gouvernement Sarkozy a délibérément appauvri l’Etat et creusé la dette en multipliant les cadeaux fiscaux aux plus riches. Aujourd’hui, il prend prétexte de cette dette pour imposer l’austérité pour les plus modestes, tandis qu’il conforte les privilèges des plus nantis, taxés de façon cosmétique. Ainsi, la taxe sur les hauts revenus votée au parlement par l’UMP, marginale, ne rapportera que 400 millions d’euros au budget de l’Etat, tandis que les familles devront débourser 2,2 milliards d’euros avec la taxation des complémentaires santé.

Le Front de Gauche est porteur d’une autre logique, décomplexée face à l’idéologie libérale.

Il refuse d’être la gauche qui accompagne le système et qui se laisse enfermer dans le carcan de l’austérité.

Avec son programme « L’humain d’abord », il propose de :

  • mettre les banques sous contrôle public via un pôle public bancaire,
  • de taxer le capital et les transactions financières
  • de relever le salaire minimum à 1700 euros par mois
  • d’introduire la démocratie dans l’entreprise et de mettre en place de nouvelles formes de propriété
  • La planification écologique permettant une véritable politique industrielle respectueuse de notre environnement.

Seules des politiques de rupture, qui fassent passer les intérêts de la majorité devant ceux des marchés financiers permettront d’en finir le plus rapidement et le plus utilement possible avec Sarkozy ! C’est ce que propose le Front de Gauche avec son candidat commun à la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon et ses candidats aux législatives.

Dans les luttes comme dans les urnes, seule l’implication du plus grand nombre permettra de faire appliquer ce programme :

Regroupons-nous, habitant-e-s engagé-e-s, militant-e-s politiques, syndicalistes, associatifs, indigné-e-s, pour créer une véritable implication populaire et rompre avec le capitalisme.

Que chacun-e apporte ses idées, son expérience et ses envies. Construisons une autre société démocratique, sociale, écologique, féministe, antiraciste !

ASSEMBLEE CITOYENNE DU FRONT DE GAUCHE PARIS 18e

Venez nombreux le MARDI 22 NOVEMBRE 2011 à 20h

Au Grand Parquet, 20 bis rue du département.

Métros La Chapelle ligne 2 ou Marx Dormoy ligne 12

Rejoignez-nous ! Pour débattre, décider, agir et organiser l'alternative, quartier par quartier ! »