nouvelle_donn.jpg

L'objectif de Nouvelle Donne est de réaliser un meilleur score que le PS aux élections européennes ! A la base, Nouvelle Donne, c'est près de 11 % des voix au PS.

Nouvelle Donne, c'est aussi le Comité Roosevelt qui a œuvré au vote utile avec l'enfumage médiatique et politique de Roosevelt qui sortirait du corps présidentiel de Hollande... Ils furent 100.000 à implorer :

Roosevelt sors de ce corps !

Comment dire ?

Une belle arnaque intellectuelle et politicienne qui a accouché d'une révolution en carton. Toute cette énergie pour rien, ou alors pour affaiblir la seule force de gauche qui combat l'austérité... Ça méritait bien une place éligible aux européenne ! Décidément, les derniers staliniens sont au PS.

Larrouturou et ses amis pouvaient rejoindre le Front de gauche, le seul mouvement implanté sur tout le territoire qui conteste l'hégémonie du PS et l'idéologie néolibérale. Il me semble que les propositions du FDG sur la fiscalité, la résolution de la dette publique, le protectionnisme social et écologique, la désobéissance européenne, la nécessité de la 6ème République et de l'écosocialisme ne sont pas à des années lumière de ses idées. En ayant une démarche collective de rassemblement à gauche, Larrouturou aurait pu inquiéter le PS, tandis que là...

En l'espèce, Pierre Larrouturou et ses amis ont probablement conservé quelque réflexe pavlovien du monde d'avant la chute du rideau de fer, croyant certainement que le Front de gauche, qui compte le PCF parmi ses composantes, souhaite collectiviser les terres et l'appareil industriel, voire même établir la dictature du prolétariat !

nouvelle_donne.jpg

De plus, ces représentants du catholicisme social doivent avoir encore quelque illusion social-démocrate sur la réforme du capitalisme et de l'Union européenne... voire même sur de fructueux accords entre "partenaires sociaux", tant leurs premières propositions me semblent convenues.

Enfin et surtout, ils quittent le PS, non pas à cause du TSCG, de l'ANI, de Cahuzac, de la non réforme du secteur bancaire, des 20 milliards d'euros accordés sans contrepartie au patronat, de la hausse de la TVA, de la MAP, de la chasse aux Roms ou de la réforme des retraites, mais parce que la direction du PS ne leur a pas donné des places éligibles aux élections européennes : Pourquoi je quitte le PS et rejoins NOUVELLE DONNE.

J'ai toujours respecté le combat de Pierre Larrouturou pour la réduction du temps de travail et le partage du travail malgré son opportunisme qui l'a conduit au PS à des postes de responsabilité, puis à EELV pour devenir conseiller régional, puis au PS qui lui a barré la voie royale pour arriver au parlement européen malgré les 11 à 12 % de sa motion au congrès de Toulouse...

Pour autant, je me demande si Larrouturou n'a pas chopé le syndrome de la grosse tête en espérant réaliser en moins de 6 mois l'objectif que le Front de gauche essaie d'atteindre patiemment, d'élection en élection et d'actions militantes en assemblées citoyennes depuis 2009, en rassemblant en son sein des organisations de l'autre gauche et des citoyens déçus par le PS et EELV.

Après tout, en attirant quelques personnalités hype, dont raffolent les médias dominants, on ne sait jamais. Mais, j'ai comme une impression du déjà vu avec le MoDem ou EELV qui étaient tellement mooodernes et tellement dééémocratiques, et surtout, tellement loin de la lutte des classes parce que ça n'existe pas la lutte des classes comme diraient Cahuzac, Bayrou ou Duflot ! D'ailleurs, Larrouturou espère attirer aussi des ex-MoDem...

En définitive, Nouvelle Donne ne ferait-elle pas le jeu du pouvoir PS-EELV en émiettant et en retardant le rassemblement de celles et ceux qui ne se reconnaissent plus dans le PS et EELV ?