5maimanif0.jpg

Il savait qu'une partie de sa majorité parlementaire n'accepterait pas sans broncher son plan. Aussi en a-t-il présenté un inacceptable en l'état pour de nombreux députés PS.

Trois plans alternatifs ont été présentés à Manuel Valls. Tout cela a donné lieu à de beaux articles, à de belles déclarations sur le rôle des députés, et surtout à de bien belles images dans les médias dominants.

Ce faisant, le locataire de Matignon a ménagé une porte de sortie honorable aux députés socialistes récalcitrants. Ces pantins derniers voteront le plan austéritaire à peine modifié, non seulement sans se faire humilier, mais en se vantant de l'avoir rendu plus juste socialement. Si les pensions des retraités les plus modestes sont provisoirement épargnées, nos députés pourront faire une tournée triomphale dans les maisons de retraite !

D'un point de vue politique et médiatique, c'est un coup de maître qui en échange de quelques maigres concessions, compromettra définitivement les parlementaires du PS dans la logique austéritaire ! A se demander d'ailleurs, si ce coup n'a pas été fomenté par Fouks et consorts... [1]

D'ores et déjà, il ressort de ce moment charnière du quinquennat que toutes les composantes du PS valident le principe de l'austérité et de ses coupes budgétaires. Même l'aile gôche qui tente de réduire le montant des coupes budgétaires de 50 à 35 milliards d'euros...

Bref, les négriers du MEDEF et des institutions de l'union européenne peuvent respirer, quand il sera question de rétablir l'esclavage, l'aile gôche du PS négociera le poids des chaînes !

alternative.jpg

Note

[1] Pensez Bibi : Manuel Valls et Stéphane Fouks, au cœur du Pouvoir