fermeture09042017.jpg

Ainsi, depuis près de trente années, les réformes pratiquées par les gouvernements sous l'emprise du néolibéralisme ont saccagé les protections des salarié-e-s et leurs conditions de travail et de vie. La France insoumise ne compte pas poursuivre cette politique du pire et du moins disant social. Elle a donc l'ambition de remettre l'humain et son environnement au cœur de l'économie.

Cette nouvelle logique passe par l'arrêt des politiques de casse sociale, de la continuelle baisse des "charges" sociales, des contrats précaires en tous genres, des temps partiels imposés surtout aux femmes, de l'inversion des normes, des salaires de misère, ou de la banalisation du travail dominical. Elle passe par les 4 axes suivants :

fermeture0904217.jpg

« Définanciariser l’économie réelle :

Interdire les licenciements boursiers, interdire le versement de dividendes dans les entreprises ayant recours à des licenciements économiques.

Accorder un droit de veto suspensif aux comités d’entreprise sur les plans de licenciements, réformer les tribunaux de commerce et les procédures de redressement et de liquidation d’entreprise pour donner plus de pouvoir aux salariés. »

fermeture090417.jpg

« Rétablir l’équilibre dans le dialogue social :

Abroger la loi El Khomri, rétablir la hiérarchie des normes sociales et le principe de faveur.

Revenir sur la flexibilisation, l’annualisation, l’intensification et les horaires fractionnés. Revenir sur le forfait-jour et le limiter aux seuls cadres dirigeants. Revenir sur les élargissements du travail du dimanche.

Réaffirmer dans les faits le CDI comme norme du contrat de travail.

Refonder le recours à la rupture conventionnelle pour empêcher les licenciements déguisés.

Garantir les pouvoirs de l’inspection du travail et des instances représentatives de salaries.

Faciliter la requalification en contrat de travail salarié des auto entrepreneurs à client unique et des collaborateurs exclusifs des plateformes dites collaboratives (Uber, …).

Régulariser les travailleurs sans-papiers pour assurer l’égalité sociale entre travailleurs. »

fermeture0942017.jpg

« Lutter contre la précarisation des salariés :

Instaurer un quota maximum de contrats précaires dans les entreprises privées : pas plus de 10% de contrats précaires dans les PME, pas plus de 5% de contrats précaires dans les grandes entreprises.

Titulariser tous les précaires des trois fonctions publiques. »

fermeture094217.jpg

« Ouvrir de nouveaux droits pour tous les actifs :

Construire un nouveau statut protecteur pour les travailleurs : la Sécurité sociale intégrale.

Généraliser une sixième semaine de congés payés pour tous les salariés.

Appliquer réellement et immédiatement les 35h : Majorer les heures supplémentaires (25% pour les 4 premières et 50% et plus au-delà).

Convoquer une conférence nationale sur le partage du temps de travail.

Appliquer les 32h pour les salariés en travail de nuit et les métiers pénibles.

Harmoniser les temps sociaux (par jour/semaine/année/vie) : installer des bureaux du temps ayant pour mission l’évaluation de la synchronie des temps sociaux. »

conges.jpg

Ces propositions défendues par Jean-Luc Mélenchon contribueront à améliorer nos vies contrairement à celles de ses adversaires de la caste oligarchique qui n'ont que baisses des charges et des impôts ou SMIC trop cher ou manque de flexibilité à la bouche ! »

Alors citoyen-ne, souhaites-tu encore subir la dégradation de tes droits avec Fillon, Macron et Le Pen ou changer vraiment d'ère avec Mélenchon ?