Pour nos grands éditorialistes multicartes, à la fois géopoliticiens d'avant-garde et Proust et London du XXIème siècle, ces quelques suicides révèlent seulement quelques petits dysfonctionnements en termes de management au sein de l'entreprise.

Ni plus ni moins.

Nos rebelles de salons, pourfendeurs du politiquement correct, ne vont tout de même pas remettre en cause le système...

Comme chantait Bashung : ce sont des scènes de manager...

tricolore.jpg

Pour ces philosophes des temps post-modernes et économistes nobelisables, le libre échange est forcément heureux parce qu'il profite globalement à tout le monde dans le cadre d'une concurrence loyale et non faussée !

Certes, avec les subprimes ça merdoie un peu, mais un peu plus de régulation à la sauce G20 devrait améliorer un système économique presque parfait !

Certains ont pensé, non sans raison, qu'un serial killer sévissait au sein de France Télécom, tant cette entreprise est un modèle de privatisation et d'harmonie sociale...

Mais à la fin de l'été, Didier Lombard confirmait qu'il s'agissait bien d'une vague de suicides, regrettant aussitôt cette nouvelle mode...

Quel mauvais goût !

C'est bien connu, les prolos n'y connaissent rien en mode et en bon goût...

Ils s'évertuent à séjourner au camping plutôt que dans un palace, à faire leurs courses chez Auchan plutôt que chez Fauchon, à rouler en Logan plutôt qu'en coupé BMW, à porter des swatch plutôt que des rolex, à se suicider au lieu de démissionner avec un parachute doré !

24ème suicide !

Stop arrêtez, vous allez empêcher nos épicuriens des salles de rédaction et des plateaux tv de profiter de la société mondialisée heureuse.

De plus, un document officiel que s'est procuré l'Humanité révèle que ce "phénomène" concerne également le ministère de l'écologie et de l'équipement :

"le nombre de tentatives de suicide par an serait de 150 à 250 et le nombre de décès par suicide serait de 15 à 25 ! (...) En 2006, 18 décès par suicide d’agents du ministère sont recensés. La CGT fait état de 67 décès par suicide depuis 2004, dont 26 en 2008 et 11 depuis le 1er janvier 2009."

Pour la petite histoire, l'équipement est un ministère pilote en termes de modernisation néo-libérale : c'est ici qu'a débuté sous Chirac, ce qu'on appelle dorénavant la RGPP...

France Télécom fut un des premiers services publics restructuré puis démantelé aux forceps avec la foi enthousiaste qui caractérise les derniers convertis d'une religion !

France Télécom et le ministère de l'équipement, c'est ce qui attend les agents de l'Etat, et probablement ceux des collectivités territoriales, avec la mise en œuvre de la fameuse RGPP.

Aussi, très chers privilégiés amis fonctionnaires, ne cédez pas au comble du mauvais goût...