C'est sans doute le bon moment à l'heure où les peuples européens subissent les uns après les autres des politiques néo-libérales sans précédent, conduites aussi bien par la droite que par la social-démocratie.[1]

C'est sans doute le bon moment à moins de deux ans de la présidentielle : pas évident que la sarkozie prenne le risque d'une grève générale.

retraite1.jpg

La réforme des retraites est emblématique d'une politique d'exploitation et d'injustices sociales au profit d'une oligarchie qui impose toujours plus de sacrifices au peuple : allongement des cotisations et recul de l'âge légal de la retraite. [2]

C'est aussi le moment de diffuser les 6 principales revendications du Front de gauche sur les retraites pour défendre un autre modèle de société et appeler au changement :

  • 1- Un départ à 60 ans à taux plein (75% du salaire de référence) pour tous et toutes avec la prise en compte de la pénibilité, négociée avec les organisations syndicales, de professions particulières donnant droit à des départs anticipés,
  • 2- Un système basé sur les cotisations salariés et employeurs,
  • 3- Un régime de retraite par répartition avec une indexation des pensions sur les salaires et non les prix. Abroger les réformes Balladur et Fillon et le retour aux dix années de références pour le secteur privé.
  • 4- Un régime complémentaire actuel à consolider et à pérenniser dans le cadre de négociations avec les organisations syndicales.
  • 5- Les dispositions spécifiques pour les femmes doivent être maintenues et améliorées par la négociation.
  • 6- La prise en compte des années d’études et de formation dans le calcul de la retraite.

Il est temps de faire front ensemble contre les politiques de régression sociale d'où qu'elles viennent...[3]

retraites2.jpg