En l'absence du président de la République, réfugié parti à Bruxelles, François Fillon était sur TF1 pour répondre aux manifestants. Sa réponse fut classique : «J'entends les manifestants et ceux encore plus nombreux qui ne manifestent pas». Mis à part un bidule, nommé comité de suivi des mesures annoncées lors du sommet social du 18 février 2009,...