Dans une interview au Figaro Magasine, le président de la République a annoncé une pause en 2011 : "Ensuite, au second semestre 2011, le gouvernement marquera une pause pour que le Parlement puisse, s'il le souhaite, délégiférer" (Source AFP) Après avoir privatisé toutes les entreprises publiques, détruit les services publics, mis en...