Souvent, on constate même que la réforme a été inutile. Prenons la sécurité sociale ou les retraites. Dans ces domaines, les réformes de la droite ont juste permis de pénaliser salariés et fonctionnaires.

En fait, la bande à Sarko procède par petites touches... Elle dira dans quelques mois qu'il est indispensable de procéder à d'autres réformes pour sauver la sécu ou les retraites...

Par conséquent, attendons-nous bientôt, et plus vite qu'on ne le pense, à d'autres réformes... ou à des réformes encore plus brutales comme la privatisation de la sécu ou la retraite à 70 ans, avec bien entendu des promesses sur la pénibilité du travail... qui ne coûtent rien puisque le medef est en position de force pour refuser les propositions des syndicats ouvriers.

Sauf crise politique grave, la fin du quinquennat de Sarkozy se caractérisera par la fin de la solidarité nationale pour les retraites et la sécu comme aux Etats-Unis...

La loi sur le temps de travail des cadres marque le début de l'agonie des 35 heures. Vraisemblablement, une réforme jumelle alignera le temps de travail des autres salariés et fonctionnaires sur celui des cadres... sans doute au nom de la liberté de travailler et de l'égalité entre tous les travailleurs !

L'exercice du pouvoir par la bande à Sarkozy se caractérise par le cynisme.

Systématiquement, la communication est reine. Il s'agit pour le gouvernement d'enfumer les médias et l'opinion publique en laissant croire que les partenaires sociaux participent aux réformes.

Or, la réalité est toute différente puisque le pouvoir impose aux syndicats un cadre si rigide et si restreint qu'ils ne disposent d'aucune marge de manoeuvre pour négocier ! Et, s'ils s'éloignent du cadre imposé, le gouvernement clôt la négociation et légifère...

Que va donc nous imposer la droite à la rentrée ? On a l'impression qu'il ne reste plus grand chose à casser !

Privatiser les dernières entreprises publiques. Il semblerait que La Poste soit dans l'oeil du cyclone... Puisque l'Union européenne le demande...

le statut des fonctionnaires : vous ne pensez tout de même pas qu'on va conserver des privilégiés alors qu'il n'y aura plus de services publics en 2012, à part la police et l'armée ? Ce sera la loi de protection des agents publics et de modernisation des services publics.

Le SMIC et le travail des enfants ? Allons allons, il va bien falloir concurrencer les pays émergents pour faire revenir les entreprises sur le territoire national! De plus, ça permettra de donner aux enfants le goût de l'effort ! Sans parler que la suppression du SMIC permettra une substantielle progression du pouvoir d'achat des salariés ! Comment et bien, ils seront tellement exploités qu'ils ne pourront plus consommer ! Ce sera la loi en faveur de la progression du pouvoir d'achat des travailleurs et de la protection infantile !

A voir...

Si certains sont en vacances, d'autres préparent la rentrée... Après les réformes, les réformes continent toujours. Avec des négociations, bien-sûr !