sarko_hollande_lepen.jpg

Le 22 avril 2012 n'aura pas été un 21 avril 2002 bis à l'envers, contrairement aux sombres prédictions de certains militants et sympathisants du PS, et des médias dominants comme le NouvelsObs ou Libération qui ont préféré combattre le Front de gauche plutôt que l'héritière Le Pen. [1]

D'ailleurs, certains d'entre-eux regrettent probablement l'absence de Le Pen au 2d tour tant la victoire finale serait plus aisée que contre le président sortant.

Il y a chez ces gens-là des cyniques et des opportunistes qui ne dépareraient pas dans le camp d'en face : analyse corroborée par les transferts de personnels d'une élection à une autre qui ne sauraient être qualifiés de traitres en raison de la proximité idéologique entre certains PS et UMP sur les questions économiques et sociales !

Vous avez aimé TINA de droite sarkoziste ?

Vous adorerez TINA social-démocrate à la sauce hollandaise !

Ensuite, vous boufferez TINA Le Pen si le Front de gauche ne prend pas le pouvoir !

Nous espérons vraiment nous tromper de diagnostic si l'hypothèse du pari pascalien de l'hollandisme révolutionnaire d'Emmanuel Todd se produit !

Mais pour l'heure, dégageons Sarkozy en glissant un bulletin de vote François Hollande !

Notes

[1] A ce titre, nous vous recommandons la lecture d'un article Grand Soir : "Une perle rare dans l’enfumage journalistique, Laurent Joffrin ou le mépris de ses lecteurs."