« Je suis embaumé vivant par les années de geôle. Mes pas d'homme libre me donnent la nausée. (...) Derrière les murs d'enceinte, la fin du siècle pratique encore la vivisection du tissu social le plus défavorisé... Derrière le discours libéral ou pseudo-humanitaire se profilent le vertige de la soumission et l'ignorance. En dépit de toute...