La manif organisée par des syndicats policiers d'extrême droite devant l'Assemblée nationale, officiellement à la mémoire d'un policier tué, est devenue une manifestation politique et policière contre l'Etat de droit et la démocratie. Ainsi, un responsable d'un de ces "syndicats" a-t'il déclaré à la tribune : "Nul doute que si cette...